Les objets d’exception de Cartier : l’oeil d’Olivier Bachet. Entretien avec Marie-Laure Cassius-Duranton

[section_title title= »Quatre Objets d’art Cartier ayant réalisé des records de vente »]

Aux enchères, les records de Cartier sont surtout atteints par des bijoux. Avec Van Cleef & Arpels, Cartier est très certainement la signature la plus cotée dans le monde des ventes publiques. Les objets sont en général beaucoup moins chers que les bijoux car il y a beaucoup moins d’acheteurs potentiels. Les bijoux peuvent se porter alors que les objets se contemplent dans une vitrine ou posés sur un meuble (en même temps, c’est le cas de la plupart des œuvres d’art…). Cependant les objets exceptionnels atteignent quand même toujours des prix élevés, en particulier les objets Art Déco très raffinés et les pendules mystérieuses.

Pendule mystérieuse de 1921 vendue pour 1,5 millions d’euros en novembre 2016 à Paris par l’étude de Sylvain Mallié-Arcelin (photo)
Nécessaire de bureau Art Déco « Jardin japonais » vers 1926, ayant appartenu à Boni de Castellane et Anna Gould, vendu pour 1,1 millions d’euros chez Christie’s à Paris en mars 2017
Boîte Art Déco en argent, laque burgautée, jade néphrite et gemmes de 1926 vendue pour 235500 $ chez Christie’s à New York en juin 2017
Boîte de beauté Art Déco vers 1925, vendue 274000 CHF chez Sotheby’s à Genève en mai 2015