Louis-Philippe à Fontainebleau : variations sur le bijou romantique

A lire :

Choses vues, Victor Hugo. Souvenirs, journaux, cahiers, tome I : 1830-1848
Édition d’Hubert Juin
Collection Folio classique (n° 2 944), Gallimard

Mémoires de la comtesse de Boigne, née d’Osmond. Récits d’une tante.
Emile-Paul frères (Paris)1931. Bibliothèque nationale de France

Fontainebleau, Versailles, Paris (juin 1837) par M.Jules Janin

La bijouterie française au XIXème siècle, tome I, Henri Vever. J.-L. Langlaude, Libraire-éditeur, 2015.

Les joyaux de la couronne de France, Bernard Morel. Fonds Mercator

La vie de Benvenuto Cellini écrite par lui-même, Gallimard.

Le grand frisson, bijoux de sentiments de la Renaissance à nos jours. Chaumet. Diana Scarisbrick. Editions textuel, 2008.

A voir :

Secrets d’Histoire. « Louis-Philippe et Marie-Amélie, notre dernier couple royal ». (Emission intégrale). 31 octobre 2018. France 2.

L’exposition au château de Fontainebleau :

Louis-Philippe à Fontainebleau. Le Roi et L’Histoire
Exposition jusqu’au 4 février 2019
Commissariat de l’exposition :
Oriane Beaufils, conservatrice du patrimoine
Vincent Cochet, conservateur en chef du patrimoine
Scénographie : Loretta Gaïtis et Irène Charrat

Catalogue de l’exposition sous la direction scientifique d’Oriane Beaufils et de Vincent Cochet. Château de Fontainebleau.

Le château est ouvert tous les jours (sauf les mardis, le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre) de 9h30-17h (dernier accès à 16h15).

Une importante campagne de mécénat :

Le château de Fontainebleau a lancé jusqu’à la fin de cette année une grande souscription pour la restauration de l’escalier en Fer-à-Cheval : cliquer sur ce lien pour faire « un geste historique »

Autres expositions autour du règne de Louis-Philippe Ier :

Louis-Philippe et Versailles
Exposition jusqu’au 3 février 2019
Valérie Bajou, conservateur en chef au château de Versailles.
Scénographie : Hubert le Gall

Et à venir,

Eugène Lami, peintre et décorateur de la famille d’Orléans.
Domaine de Chantilly
Cabinet d’arts graphiques, 23 février – 19 mai 2019

***

Tous mes remerciements à Oriane Beaufils, Vincent Cochet et Alexis de Kermel

***

Plan du chapitre

Une réflexion au sujet de « Louis-Philippe à Fontainebleau : variations sur le bijou romantique »

Les commentaires sont fermés.