Paris Couture 2018 : Rien que pour vos yeux…

Paris – Du 1er au 5 juillet 2018 – Pas d’extravagances d’avant-garde en cette FashionWeek. Mais chez les grandes maisons parisiennes le voeu d’approfondir les fondamentaux, et même de revenir aux racines : Van Cleef & Arpels puise dans les contes populaires racontés par les frères Grimm, Dior réaffirme et magnifie les traits majeurs de son identité esthétique, Chaumet explore les traditions africaines, Chanel crée autour du vaste paravent en laque de Coromandel de sa fondatrice, Coco Chanel, cependant que d’autres ont confié leur imaginaire à cette saison solaire, comme Piaget, et fleurie, comme Boucheron ou Lorenz Bäumer, de manière stylisée ou plus figurative – « voici des fleurs, des fruits, des feuilles » comme disait Verlaine. De là des collections qui vibrent de sincérité et de sens, déployant des savoir-faire éblouissants. Les images cette fois-ci parleront d’elles-mêmes.

Collier Midnight Sun de la Collection Sunlight escape de Piaget. Le décor Palace est un procédé de gravure qui s’inspire de la haute couture. Il implique le guillochage manuel de l’or sous forme de striures irrégulières qui recréent l’apparence de la soie sauvage. L’effet obtenu est une texture souple, comparable à une soie, d’un brillant inimitable et qui met en valeur l’éclat des pierres précieuses. Une signature caractéristique de la Maison Piaget.
Collier Midnight sun de Piaget.
Plan du chapitre