Influence de l’Inde sur les créations européennes : hier et aujourd’hui

En 2015, la maison Boucheron a renoué avec sa riche histoire d’échanges avec l’Inde en créant une collection intitulée « Bleu de Jodhpur » réalisée sous le haut patronage du Maharajah de Jodhpur, son Altesse Gajsingh II.

Jodhpur, la « ville bleue  » est la deuxième ville de l’État du Rajasthan, derrière la capitale Jaipur, sa rivale. Elle fut fondée en 1459 en bordure du désert du Thar par le prince Rao Jodha, dont descend l’actuel Maharajah. Gajsingh II est devenu Maharajah cinq ans après qu’eut été proclamée l’Indépendance de L’Inde. Il avait  alors quatre ans. Malgré la suppression en 1972 des pensions nobiliaires et donc des privilèges (il bénéficiait jusqu’alors d’une allocation de 125 000$ par an) il a su rester un Maharajah éminent, figurant parmi les cinquante personnalités les plus puissantes de l’Inde. Comme nombre de ses pairs, il a converti une partie de son extraordinaire palais Umaid Bhawan en un sublime hôtel de luxe.

Forts de ce patronage, les ateliers Boucheron ont réalisé une centaine de dessins et créé une soixantaine de pièces de haute-joaillerie serties de nouveaux matériaux suggérés par le Maharajah lui-même. Ces pièces sont spectaculaires et confère au style indien traditionnel une vigueur et une beauté nouvelles.

Boucheron-GouachesFondGris.indd
Gouache du collier « Nagaur » de sept rangs qui sera composé de perles du Japon, de petits cylindres pavés de diamants et d’un anneau de diamants qui unit le plastron à son motif central.

Claire Choisne, directrice des créations Boucheron, s’est inspirée des formes traditionnelle de la joaillerie indienne. Le collier « Nagaur »  (ci-dessus) se réfère aux colliers de cérémonie que portaient autrefois les Maharajahs comme signe absolu de leur pouvoir et de leur gloire. Les perles et les diamants sont typiques des bijoux indiens et sont ici rehaussés par l’ajout de matériaux rares tels que le sable et le marbre – dans une optique novatrice où s’associent Histoire et modernité, tradition et créativité, références géographiques et poésie.

Ce collier doit son nom à la ville forteresse de Nagaur située au milieu du désert du Thar. Le motif central est en cristal de roche et représente les contours du fort d’Ahhichatragarh. Le sable du désert du Thar, envoyé par le Maharajah lui-même, est emprisonné dans le quartz. Quant au diamant coussin central de 2 carats, il symbolise un bassin d’eau qui se trouve au milieu du désert.

 

Collier Nagaur
Collier « Nagaur » en perles de culture du Japon, avec un motif central en cristal de roche et sable du désert du Thar, serti de diamants sur or blanc.

Ce collier peut se porter de plusieurs façons ; avec ou sans son pendant et avec ou sans pompon.

La maison Boucheron a pour cette collection fait usage d’un matériau utilisé pour la première fois en joaillerie : le marbre blanc le plus recherché au monde, celui de Makrana qui a servi à la construction du Taj-mahal. Inspiré de l’oiseau national de l’Inde et faisant aussi référence au collier point d’interrogation créé en 1889 par Frédéric Boucheron, le collier « Plume de Paon » relève le défi de la légèreté alors même qu’il est fait d’une marqueterie de marbre de Makrana et de diamants.

Collier Plume de Paon
Collier Plume de Paon serti de marbre et de diamants et monté sur or blanc.

Autre pièce d’exception de cette collection : le collier Jodhpur, premier collier de haute-joaillerie réversible conçu comme un hommage aux traditionnelles parures mogholes et indiennes.

Le motif central du collier est sculpté en forme de cerf-volant et contient en son centre un diamant de 6,01 carats dont la transparence et l’éclat contrastent avec la douce opacité du marbre blanc. Le motif du cerf-volant se répète en différents formats sur le pourtour du collier. Deux pampilles bicolores, en saphirs et diamants rompent la symétrie des 23 pièces de marbres.

Sur l’envers du collier, une succession de saphirs et diamants scintillent, offrant une allusion radieuse aux façades bleues des maisons de Jodhur sous un soleil éclatant.

 

Collier Jodhpur (1)
Collier Jodhpur serti d’un diamant de 6,01 carats, de marbre, de cristal de roche.
Collier Jodhpur (2)
Recto du collier Jodhpur pavé de saphirs et diamants. Monture en or blanc.

Enfin, la broche « Mehndi » – qui peut aussi se porter en collier – est inspirée des peintures au henné dont les femmes rajpoutes se parent la veille de leur mariage. Composée de diamants de différentes tailles, les motifs ajourés ont été travaillés comme une broderie de diamants.

 

Broche Mehndi
Broche Mehndi, pavée de diamants sur or blanc.

Boucheron, 26 Place Vendôme. 75001 Paris. Tel : +33 1 42 61 58 fr.boucheron.com

The fall and  rise of a modern Maharaja, Smithsonianmag, 21 janvier 2016.

 

Tous les visuels de cet article proviennent de la maison Boucheron

Plan du chapitre