Une épopée historique

L’histoire des « Diamants de la couronne de France » que communément on appelle aujourd’hui « joyaux de la couronne » se confond avec l’Histoire de France depuis près de cinq siècles.

Elle en a épousé tous les contours. Elle reflète la personnalité des souverains, les préoccupations esthétiques successives, les valeurs mises en avant par tel ou tel régime politique. Les joyaux de la Couronne ont aussi été les témoins privilégiés des détours de l’Histoire, ils ont été aux premières loges dans les moments de crise, mais aussi lors des grandes histoires d’amour ou dans la perpétuation des grandes lignées. C’est tout cela, et point seulement leur valeur financière et minéralogique, qui les rend si précieux et qui fait toute l’importance de ce qui en subsiste dans les collections des musées.

Une telle histoire cependant ne va pas sans confusions chronologiques, ni sans inexactitudes souvent colportées d’un récit à l’autre. Il importe d’en retracer ici le parcours en tentant d’être le plus précis possible, avant de nous pencher sur les trois grandes collections françaises : celle du Muséum National d’Histoire Naturelle, celle de l’Ecole des Mines et celle du Musée du Louvre.

Plan du chapitre