La Nation Navajo

Our jewelry has sacred meaning for us traditionally. It is a shield of protection [and] a respectful way to entice prosperity. Therefore, to be a jeweler, and to be among the best jewelers like the Yazzies, is an important honor, because our jewelry creates positive power, which to the wearer is a blessing.

Pour nous, les bijoux ont traditionnellement une signification sacrée. C’est un bouclier de protection [et] une manière respectueuse d’attirer la prospérité. Par conséquent, être bijoutier, et être parmi les meilleurs comme la famille Yazzie, est un honneur important, parce que nos bijoux créent une puissance positive, ce qui est une bénédiction pour celui qui les porte.

—Manuelito Wheeler, Director, Navajo Nation Museum

Les Etats-Unis comptent aujourd’hui encore environ 40 millions de citoyens “autochtones”.

Ils sont répartis en de nombreuses tribus : Amuesha, Hopi, Inuit, Iroquois, Navajo, Sioux, Pueblos… Ces tribus sont la survivance des peuplades indiennes qui habitaient les futurs Etats-Unis au moment de l’arrivée des colons.

Histoire d’une nation.

Les Navajos à l’origine étaient un ensemble de bandes vivant au Nord-Ouest du Continent avant de s’organiser en tribus. Ils sont arrivés dans le Sud-Ouest entre les XIIIème et XVIème siècles. Rapidement ils ont été en contact avec les Pueblos, marqués par la conquête espagnole, et qui les ont influencés en de nombreux domaines : religieux, spirituel, artistique ….

La violence et la ségrégation dont ils firent l’objet de la part des conquérants s’accentuèrent à partir de 1848, commencement de la ruée vers l’or, qui amena des populations nouvelles dans les Grandes Plaines et surtout dans l’Ouest des Etats-Unis : des territoires entiers furent alors captés par les chercheurs d’or et les populations indiennes qui y vivaient furent déracinées ou tuées.

La Nation Navajo occupe aujourd’hui environ le quart de l’Etat d’Arizona, en particulier au Nord-Est. Son territoire occupe également une partie sud-est de l’Utah, nord-ouest du Nouveau Mexique, sud-ouest du Colorado. Avec 250 000 personnes réparties sur 27000 miles carrés, la nation Navajo, qui inclut les Hopi, est la plus importante population indienne d’Amérique du Nord. C’est en 1969 que le conseil tribal décida que la tribu Navajo deviendrait « Nation » Navajo afin de marquer l’identité entre leur territoire et leur culture.

Le territoire de la Nation Navajo recouvre quelques-uns des sites les plus célèbres et impressionnants de l’Ouest américain. Il comprend notamment une large partie du Grand Canyon et inclut la fameuse Monument Valley : le territoire des Navajos est le décor des westerns de John Ford.

La Nation Navajo vit dans une certaine pauvreté, tiraillée entre la vie américaine moderne des « malls » et des villes-champignons, et le respect de leurs traditions culturelles. Leur territoire est marqué par l’exploitation minière, notamment du charbon (la Peabody Coal Mining Company est très active), et par l’économie des casinos.

C’est dans cet entre-deux économique et culturel que les Navajos perpétuent leurs croyances.

La religion navajo.

La religion des indiens Navajos est fondée sur l’idée que le monde comporte deux dimensions : celle des êtres de la terre (Earth People) et celle des êtres sacrés (Holy People). Notre monde est le « monde brillant de lumière et de soleil » (glittering world of light and sun) que nous ont accordés les êtres sacrés, qui vivent eux dans la brume et l’obscurité. L’harmonie et l’équilibre sont fondamentaux dans ce monde duel.

Le nombre d’or de la Nation Navajo caractérisant ces équilibres cosmologiques est le 4. Il se retrouve dans tous les segments de la vie des Navajos.

C’est d’abord le 4 des quatre monts sacrés délimitant le territoire Navajo : le Mont Blanca à l’est, le mont Taylor au Sud, le mont San Francisco au Sud, le mont Hespérus au nord. A ces quatre montagnes qui sont aussi quatre directions correspondent quatre matières : white shell (coquille blanche) pour le Mt Blanca, yellow abalon (haliotis jaune) pour le Mt San Francisco, jet black (jais noir) pour le Mt Hesperus, et turquoise pour le Mt Taylor. La cosmologie navajo repose aussi sur les quatre saisons, quatre clans, quatre couleurs… Cela s’exprime à travers pas moins de 50 cérémoniels qui rythment la vie et dont la durée varie de quelques heures à 9 jours.

Au cœur de cette cosmologie, la turquoise a un rôle particulier : elle est gage de bonté et de paix.

 

photo©Archives Paul Coze